Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Théâtre jeune public

Le site des Editions Théâtrales : http://www.editionstheatrales.fr

 

La page des textes de Dominique Richard aux éditions théâtrales http://www.editionstheatrales.fr/auteurs/dominique-richard-113.html

 

(ou cliquer sur chaque image)

 

 

 

 

"Rosemarie Pecola a bien changé dans ce nouvel opus de « La Saga de Grosse Patate ». Cette enfant timide et rêveuse a gagné en assurance. Devenue une vraie pipelette, elle est déterminée à battre sa rivale Géraldine lors de la prochaine élection des délégués de classe. Avec l’aide du beau Hubert, son conseiller en communication, elle recourt au discours politique pour parvenir à ses fi ns, ce qui va mettre en péril
ses amitiés.

 

Dans une langue toujours aussi drôle et inventive, Dominique Richard propose une parabole de la violence en politique pleine de bruit et de fureur, tout en conservant un regard doux et affectueux sur l’enfance."


Illustrations : Vincent Debats

 

Publié avec le concours du Centre national du livre

 

Grand prix de littérature dramatique jeunesse 2017

 

Discours de remerciement pour le Grand prix de littérature jeunesse 2017

 

 

 

"Renouant avec les racines antiques du théâtre, L’Enfant aux cheveux blancs est une « tragédie enfantine » foisonnante. Dans une société hors du temps, entouré de sa famille, de ses amis, et de la communauté des jeunes et des adultes, un enfant découvre l’existence du mal, apprend à vivre avec les autres et à choisir ses désirs et son destin.

 

Dominique Richard décrit dans une langue poétique et inventive, alternant dialogues, monologues et formes chorales, la brutale disparition de l’univers de l’enfance, le voyage chaotique et exaltant vers un ailleurs. Centré sur cet âge de transit vers l’adolescence, ce texte est une célébration du théâtre comme le lieu de la réconciliation et de l’apprentissage."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

Publié avec le concours du Centre national du livre

 

 

 

"Ils sont trois. Non, en fait quatre avec le grand, absent, celui qui a forgé la légende, inventé la langue et fixé les règles de vie sur Pallakch, leur île secrète. Le temps d’une journée et d’une nuit d’été, le garçon et la fille emmènent le garçon de passage dans ce lieu mystérieux au milieu de l’eau. Mais pour avoir accès à ce repaire idyllique où les arbres ont des noms de sages, il faut réussir plusieurs épreuves initiatiques. Une fin d’été pour une fin d’enfance. De la perte de l’innocence et du voyage sans retour au pays du sérieux et de l’imaginaire bridé.

 

Dominique Richard décrit avec pudeur et sensibilité ces âges transitoires, dans une forme théâtrale où dialogues et récit s’entremêlent."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

Dossier pédagogique Pièce (dé)montée autour du garçon de passage, N° 123, 2011

 

Aide à la création de textes dramatiques (CNT), catégorie texte dramatique, automne 2009.

 

 

"Grosse Patate, Rosemarie, Hubert… autant de personnages de la saga des âges transitoires de Dominique Richard. Rémi, le souffre-douleur, a grandi lui aussi. Ses différents cahiers (de classe, de renoncements, d’expériences…) confient son passage de ses onze ans à ses vingt ans : les préoccupations scolaires sont vite remplacées par la découverte de l’amour et par des revendications pleines de colère et d’espoir. Ses parents, ses amis, ses amours et des inconnus croisés gravitent autour de la planète Rémi, dans une danse émouvante à laquelle nous assistons avec plaisir.

 

Par une langue toujours aussi inventive et simple, Dominique Richard s’émancipe des situations quotidiennes et cocasses. Un détour poétique empreint de philosophie. Les cahiers dessinés par Vincent Debats parachèvent une œuvre touchante de sincérité et d’intelligence."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

L'Association Française des Enseignants de Français (L'AFEF) propose un excellent dossier pédagogique sur Les Cahiers de Rémi, rédigé par Dominique Seghtchian en collaboration avec le collectif Râ-théâtre et le théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, que vous pouvez trouver ici. Une captation de la mise en scène de Dominique Richard est également proposée.

 

Publié avec le concours du Centre national du livre

 

Label Isidor 2012  

 

"Hubert est un garçon narcissique qu'on a déjà pu découvrir dans Le Journal de Grosse Patate ou Les Saisons de Rosemarie. Tout le monde est amoureux de lui, et lui n'aime rien tant que son reflet dans le miroir. Mais Hubert grandit, change et ne se reconnaît plus. Au fil de journées de plus en plus loufoques, il tente de se réconcilier avec son père, de faire le deuil de sa mère et d'accepter d'entrer dans l'adolescence, grâce à l'aide d'un entraîneur de foot poète et d'un professeur fantaisiste.

 

Cette pièce aborde avec légèreté des thèmes forts de la fin de l'enfance : l'identité, la puberté, le rapport au père... Avec tact et tendresse, dans une langue inventive et drôle, Dominique Richard invite à une découverte de soi et de l'autre."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

Aide à la création de textes dramatiques (CNT), catégorie texte dramatique, automne 2011.

 

Publié avec le concours du Centre national du livre

 

Œuvre de référence sélectionnée en 2013 par l’Éducation nationale pour les collégiens (4e).

 

 

 

 

"Voici des textes à lire et à jouer par des enfants et des adolescents, commandés par la Compagnie du Réfectoire dans le cadre du projet Si j'étais grand. Trois textes, trois univers singuliers, trois approches pour dire le monde.

 

Avec des écritures différentes, ces auteurs bousculent les formes, osent l'intime, dénoncent l'insupportable. Pour accompagner la lecture et le jeu, sans être jamais donneurs de leçon.

 

L'amitié toujours vivace face à l'absence, la tolérance ancrée face aux différences chez la bande de copains d'Une journée de Paul."

 

Prix de littérature dramatique des collégiens en Île-de-France Collidram, 2008.

 

 

 

"Parce que les grands auteurs d’aujourd’hui écrivent aussi de petites pièces, nous avons réuni dans ce premier volume destiné aux enfants 8 pièces courtes de Juan Cocho, Daniel Keene, Philippe Lipchitz et Dominique Chanfrau, Sylvain Levey, Lise Martin, Dominique Paquet, Dominique Richard et Roland Shön.

 

Ce recueil propose un voyage dans des écritures dramatiques contemporaines multiples et différentes et des thèmes qui parlent aux plus jeunes. On pourra entreprendre cette traversée par la lecture, le jeu ou la scène… prémices à beaucoup d’autres découvertes !

 

Rémi, déjà présent dans Le Journal de Grosse Patate, fait son apprentissage de l'amitié et de l'amour avec Max, sauvage et fascinant..."

 

"Rosemarie a grandi depuis Le Journal de Grosse Patate, mais elle a toujours des difficultés à parler et ne sait pas qui elle est. Elle s'égratigne au contact du réel et rêve les yeux ouverts. Son univers plein de fantaisie ludique et de poésie est traversé par trois figures d'adultes décalées : son facétieux professeur de danse, son obséquieux professeur de mathématiques et son sérieux papa.

 

Un jour, rêvant d'un autre avec qui elle pourrait tout partager, elle voit un garçon débarquer dans sa chambre. Ce compagnon imaginaire, à la dyslexie touchante, permettra à Rosemarie de formuler ses inquiétudes, de se découvrir et s'accepter.

 

Avec des trouvailles de langue et une structure légère proche du journal, Dominique Richard livre un deuxième texte drôle et émouvant : la métamorphose douloureuse et joyeuse d'une enfant qui grandit au rythme des saisons."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

Œuvre de référence sélectionnée en 2013 par l’Éducation nationale pour les collégiens (5e).

 

"Grosse Patate, c’est le surnom qu’on lui donne à l’école parce qu’elle mange tout le temps. Elle, elle sait qu’elle est ronde et douce. Dans sa classe, il y a Rosemarie la timide, Rémi dont l’ombre est celle d’une fille et Hubert qui est très beau et très bête et dont tout le monde est amoureux. Mais dans ses rêves elle rencontre l’homme en noir qui l’aide à mieux comprendre le monde.

 

Avec ce texte de théâtre à mi-chemin entre le journal intime et le récit, Dominique Richard porte un regard tendre sur la cruauté de l’enfance. Sans avoir l’air de rien, il traite de sujets graves : l’amitié, l’amour, le deuil, la différence."

 

Illustrations : Vincent Debats

 

Carnet artistique et pédagogique sur le Journal de Grosse Patate, par Marie Bernanos

 

Œuvre de référence sélectionnée en 2004, 2007 et 2013 par l’Éducation nationale pour le cycle 3 du primaire.

Label Isidor 2006  



Rechercher sur le site

Calendrier
« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031